Archives par mot-clé : Urbanisation

Imagining the Revitalisation of Collective Spaces within the Ecosystem

By Sylvie Tram Nguyen

This village located in Adkhss is one of the many ancient granary villages in Tata province, within the Souss Massa central region of Morocco. It located within a fast oasis landscape in a pre-Saharan dessert territory, which is also affected by floods.

Inhabitants come from Amazighs and Arab tribes.  The Tata Province population is approximately 117,841 in 2014.  Whereas the estimate area of the village in Adkhss is less than 500 (approximately 80 families reside within the study site). According to the governor, this area has great prospects in cultivating tourism and should leverage capital to valorise its assets in heritage. Continuer la lecture de Imagining the Revitalisation of Collective Spaces within the Ecosystem

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Réflexion sur l’impact d’une bouteille d’eau en plastique

Par Patrick Giromini

Lorsque nous sommes confrontés à la quotidienneté, dans notre environnement de vie, toute réflexion semble couler de source. La subjectivité s’exprime objectivement, comme si l’autre, le sujet vers lequel sont dirigées nos pensées, ne ferait qu’enregistrer une matière qui lui est déjà donnée. Mais il suffit de nous remémorer les innombrables échanges d’idées qui finissent par un non-lieu, parce que chacune des parties ne partage pas des opinions similaires, pour comprendre que, au contraire, la pensée est l’action d’un ‘endoctrinement’, plus ou moins volontaire, qui nous oriente dans la confrontation au monde. Une vérité qui se dévoile franchement et qui nous agresse, puisque, se dévoilant, dévoile la discordance de nos pensées, lorsque nous sommes plongés, à quelques heures d’avion et de voiture, dans une quotidienneté qui ne nous appartient pas. Cet autre qui nous fait face, nous est d’autant plus distant puisqu’il l’est déjà en amont de toute confrontation, dans notre pensée. Cela a été le cas lors de mon voyage vers le village Adghers-n-Warfaln, au Maroc. Pour qu’une entente partagée puisse s’instaurer, ne devrions-nous pas expliciter le cadre de référence qui régit notre pensée afin qu’une mutuelle compréhension s’instaure dès le début ? Dévoiler à l’autre nos croyances, comme l’a témoigné Ivan Illich à David Cayley. Illich avait pris l’habitude lors de chaque conférence d’introduire son cadre de pensée[1]. Ne devrions-nous pas l’indiquer à chaque fois que nous prenons position lors d’une confrontation avec un territoire qui n’est pas le nôtre ? Dans mon cas, afin de me situer par rapport à l’expérience vécue au Maroc, cela me semble nécessaire, puisque les arguments qui suivront appartiennent à une pensée étrangère appliquée à une réalité inconnue et sûrement incomprise.

Continuer la lecture de Le jeu en vaut-il la chandelle ? Réflexion sur l’impact d’une bouteille d’eau en plastique

Programme du symposium « DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS. Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique »

9-10 septembre 2019

Salle de conférence Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Ibn Zohr Agadir

Lancé à l’initiative du Centre HABITAT de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en collaboration avec le Global Heritage Fund, le symposium est organisé par l’Université Ibn Zhor et l’Ecole d’Architecture d’Agadir, en partenariat avec l’INAU de Rabat, l’Université Hassan II de Casablanca, le laboratoire ENEC de Sorbonne Université, la Faculté ENAC de l’EPFL et la HETS-HES SO, Université de Genève.

Continuer la lecture de Programme du symposium « DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS. Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique »

Appel à communication Symposium à Agadir les 9 et 10 septembre 2019 : DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS

Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique

« Dessiner des (éco)systèmes agro-urbains résilients » entend contribuer à une appréhension systémique des situations socio-écologiques complexes qui se situent à l’interface entre urbain et rural, dans un horizon d’action et projet durables. Le renouvellement des descriptions et des analyses est fonctionnel au projet, entendu comme formulation d’une image partagée du futur, proposition d’un horizon de sens collectif qui articule avec justesse structures spatiales, dynamiques matérielles et modes de vie.

Continuer la lecture de Appel à communication Symposium à Agadir les 9 et 10 septembre 2019 : DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS

Journée d’étude : Urbanisme, architecture, agriculture au défi des changements climatiques et environnementaux

Vendredi 15 mars 2019 – 15h00 – 18h00 au Centre Jacques Berque de Rabat

Descriptif : Dans le contexte de l’exposition croissante aux risques climatiques et environnementaux, la catégorie de milieu à forte contrainte se généralise désormais à l’ensemble des territoires habités. Les concepts, instruments et figures de l’urbanisme se doivent de quitter une approche focalisée sur les besoins et aspirations des seuls êtres humains, pour composer avec le monde des connections vitales.

Continuer la lecture de Journée d’étude : Urbanisme, architecture, agriculture au défi des changements climatiques et environnementaux

Ethnographie de l’habité : trois houchs à Nefta

Par Imen Attia Landlousi

Si on évoque souvent l’impact néfaste du morcellement des terres dans l’espace oasien, on peut aussi remarquer des problématiques du même ordre au sein du foncier et du bâti et leurs liens intrinsèques avec la dégradation du patrimoine architectural des médinas. Peut en témoigner une petite ethnographie de l’habité dans le quartier Ezzaouia et Alegma de la ville de Nefta à partir de trois houchs (maisons traditionnelles).
En effet, il ne faut pas sous-estimer par exemple les tensions que peut créer aujourd’hui une cohabitation générationnelle et familiale variée. Continuer la lecture de Ethnographie de l’habité : trois houchs à Nefta

Séminaire « Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ? »

Date : Vendredi 2 décembre 2016// 9:30 à 13:00

Université Saint Charles de Marseille,  salle Biodiversité

DYNAMIQUES SOCIO-ENVIRONNEMENTALES
« Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives »
Responsables : Véronique Dassié (IDEMEC) et Marie Jacqué (LPED)

Ce séminaire abordera la manière dont l’intime, en tant que mode de relation sociale singulier, intervient dans la fabrique d’un agir collectif qui se déploie à travers diverses formes d’attachement à la nature, hier et aujourd’hui.

Continuer la lecture de Séminaire « Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ? »

Parcourir la Corbeille : cheminer avec l’érosion après l’inondation

Par Irène Carpentier, David Goeury, Zakaria Kadiri

La corbeille de Nefta est une palmeraie enserrée au coeur d’un cirque de sable d’un kilomètre de largeur. En dessous de cette strate de sable, une couche d’argile étanche générait de multiples résurgences, jusqu’à 152 sources, selon les dires. Mais le percement de cette couche d’argile par des forages profonds à mis fin à ce phénomène naturel.

Aujourd’hui, la corbeille reste un lieu important de la mémoire locale et a fait l’objet d’un projet d’écotourisme depuis 2008. Bien qu’elle ne doive sa survie qu’à une série de forages profonds (plus de 140 mètres) aussi bien pour irriguer les 20 ha de terres, que pour remplir le vaste bassin de son extrémité orientale, elle a été présentée par les autorités et les bailleurs de fonds internationaux, comme un nouveau modèle de tourisme oasien en Tunisie, suite à des aménagements financés, par la principauté de Monaco entre autres. La crête est dominée par les hébergements qui se revendiquent plus ou moins écologiques, du fait de leur vue plongeante sur cet écrin de verdure. Chaque hôtel ou maison d’hôte assure sa promotion à travers la Corbeille, les qualificatifs ethno-environnementaux sont démultipliés dans de large articles d’auto-promotion touristique.

Or, une visite de terrain le 19 octobre 2016, nous a poussé à regarder autrement ce site largement mis en scène dans les médias. En effet, mardi 27 septembre, en 90 minutes, 74 millimètres de pluie se sont abattus sur la ville. Soit la plus forte averse depuis cinq ans. Les bassins versants se sont couverts de ravines, le sable s’est engouffré dans le lit des oueds et est venu recouvrir une grande partie des aménagements touristiques ainsi que certaines parcelles agricoles. L’aléa climatique joue un rôle de révélateur de la fragilité des dispositifs et des discours. Coulées de sables, structures arrachées, eaux stagnantes, déchets déplacés, sont autant de stigmates d’une réalité bien moins heureuse que celle projetée par des manipulateurs de symboles que sont les professionnels du tourisme, les désigners à la mode et autres ONG de développement local.

Continuer la lecture de Parcourir la Corbeille : cheminer avec l’érosion après l’inondation

Nefta : une corbeille de sons

Par Abdelaziz Barkani, Noha Gamal et Jean-Paul Thibaud

Nefta, un matin d’octobre. Tu es sur la terrasse de l’hôtel Dar Hi et ton regard s’étale à l’horizon. Un plateau avec différents niveaux creuse une corbeille en contrebas. Une invitation à descendre et à la visiter. Tu descends. Après quelques virages tu te retrouves en bas, sur le chemin de terre. Tu échanges quelques salutations du matin : Bonjour… sabah el Khair… Tu croises les ouvriers déjà au travail et tu continues à descendre. Le calme t’attire et t’enveloppe petit à petit. Un fond de silence sur lequel se diffuse le chant des oiseaux. La verdure te recouvre, les palmiers t’entourent et cachent le ciel. Un écran végétal voile le regard. Tu entends un coq, tu le cherches, tu le localises mais tu ne le vois pas. Ta vue est empêchée, masquée. Par contre tu distingues très clairement la présence sonore des animaux. Expérience acousmatique. Disjonction entre le visuel et le sonore.

Continuer la lecture de Nefta : une corbeille de sons