Archives par mot-clé : Tiznit

Chapitres de l’ouvrage Résonances Oasiennes

L’ouvrage Résonances oasiennes. Approches sensibles de l’urbain au Sahara est accessible sous la forme de livre numérique gratuitement sur le site de l’éditeur Métispresses.

https://www.metispresses.ch/en/resonances-oasiennes-numerique

Pour faciliter, l’accès aux différentes contributions, vous pouvez télécharger ici les différents chapitres au format pdf.


Introduction / Oasis en présence 9
Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Résonances oasiennes 2021 _p_9-23_Introduction_OASIS EN PRÉSENCE

Partie 1 / DES CITÉS OASIENNES, LIEU D’OBSERVATION COLLECTIVE 25

Des ateliers exploratoires face à un monde découvert.
Fabriquer des cohabitations scientifiques 27
Marc Breviglieri et David Goeury

Résonances oasiennes 2021_p_27-43_DES ATELIERS EXPLORATOIRES FACE À UN MONDE DÉCOUVERT_FABRIQUER DES COHABITATIONS SCIENTIFIQUES

Manière de faire enquête dans les oasis. Chebika et ce qu’il en reste 45
Imed Melliti

Résonances oasiennes-2021_p_45-54_MANIÈRE DE FAIRE ENQUÊTE DANS LES OASIS _ CHEBIKA ET CE QU’IL EN RESTE

Partie 2 / POROSITÉS MENACÉES DE L’ESPACE URBAIN 55
Marcher à l’écoute de la médina 57
Alia Ben Ayed, Noha Gamal Said et Jean-Paul Thibaud

Résonances oasiennes 2021_p_57-58_MARCHER À L’ÉCOUTE DE LA MÉDINA

Dans l’ambiance d’une bergerie urbaine 59
Zakaria Kadiri, Nasser Tafferant, Jean-Paul Thibaud et Khadija Zahi

Résonances oasiennes 2021_p59-65_DANS L’AMBIANCE D’UNE BERGERIE URBAINE

Le doux climat de la skifa 67
Hind Ftouhi et Khadija Zahi

Résonances oasiennes 2021_p_67-74_LE DOUX CLIMAT DE LA SKIFA

La porosité au fondement de l’ambiance oasienne 75
Alia Ben Ayed

Résonances oasiennes 2021_p_75-94_LA POROSITÉ AU FONDEMENT DE L’AMBIANCE OASIENNE

L’âme de Nefta/Rouh Nefta. Une perception sensible du bien-être
en contexte oasien 95
Imen Landoulsi

Résonances oasiennes 2021_p_95-129_L’ÂME DE NEFTA ∕ ROUH NEFTA.

Configuration ambiantale d’un espace oasien: le ksar de Kenadsa saisi par les sens 131
Abdelaziz Barkani

Résonances oasiennes 2021 _p_131-155_CONFIGURATION AMBIANTALE D’UN ESPACE OASIEN_LE KSAR DE KENADSA

Partie 3 / RÉSONANCES MULTIPLES DES PLACES PUBLIQUES 157

Murmures d’impressions. Composer une partition musicale
comme première restitution d’ambiance ? 159
Alia Ben Ayed, Joseph Brunet-Jailly et Laurent Valdès

Résonances oasiennes 2021 _p_159-165_MURMURES D’IMPRESSIONS. COMPOSER UNE PARTITION_MUSICALE COMME PREMIÈRE RESTITUTION D’AMBIANCE

Déploiement du champ sensoriel d’une source sacrée
et réappropriation ludique d’une architecture 167
Marc Breviglieri, Hind Ftouhi, Imen Landoulsi, Mohamed Mouskite et Noha Gamal Said

Résonances oasiennes 2021 _p_167-171_DÉPLOIEMENT DU CHAMP SENSORIEL D’UNE SOURCE SACRÉE ET RÉAPPROPRIATION LUDIQUE D’UNE ARCHITECTURE

Expériences sensibles autour des bassins romains de la médina de Gafsa 173
Dorsaf Zid, Hind Karoui et Azeddine Belakehal

Résonances oasiennes 2021 _p_173-193_EXPÉRIENCES SENSIBLES AUTOUR DES BASSINS ROMAINS

Renaissance sensible d’une place publique saharienne.
Aire d’expérience ludique et vie imaginaire 195
Marc Breviglieri, Imen Landoulsi et Mohamed Mouskite

Résonances oasiennes 2021 _p_195-203_RENAISSANCE SENSIBLE D’UNE PLACE PUBLIQUE SAHARIENNE

Considérations sur l’espace sonore d’une source sacrée.
Une figure de réhabilitation de la médina de Tiznit 205
Noha Gamal Said

Résonances oasiennes 2021 _p_205-221_CONSIDÉRATIONS SUR L’ESPACE SONORE D’UNE SOURCE SACRÉE

Partie 4 / MÉMOIRES ET RÉSILIENCES DES PRATIQUES AGRIURBAINES 223

Nefta: une corbeille de sons 225
Abdelaziz Barkani, Noha Gamal Said et Jean-Paul Thibaud

Résonances oasiennes 2021 _p_225-227_NEFTA UNE CORBEILLE DE SONS

Cheminer après l’inondation 229
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

Résonances oasiennes 2021 _p_229-237_CHEMINER APRÈS L’INONDATION

D’un contraste entre deux parcelles agricoles 239
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

Résonances oasiennes 2021 _p_239-244_D’UN CONTRASTE ENTRE DEUX PARCELLES AGRICOLES

Le legmi: stigmate de la crise de l’agriculture dans la Corbeille 245
Irène Carpentier et David Goeury

Résonances oasiennes 2021 _p_245-247_LE LEGMI STIGMATE DE LA CRISE DE L’AGRICULTURE

Terre chaude – Terre de saints 249
Marc Breviglieri et Mohamed Mouskite

Résonances oasiennes 2021 _p_249-259_TERRE CHAUDE – TERRE DE SAINTS

De la responsabilité de l’architecte dans les ambiances des cités oasiennes.
Le cas des porches fortifiés des ksour marocains 261
Salima Naji

Résonances oasiennes 2021 _p_249-259_TERRE CHAUDE – TERRE DE SAINTS

Fragiles mémoires des oasis historiques. Une relecture critique par les ambiances 305
Irène Carpentier, David Goeury et Zakaria Kadiri

Résonances oasiennes 2021 _p_305-334_FRAGILES MÉMOIRES DES OASIS HISTORIQUES

Conclusion / Un aperçu de l’héritage et du devenir des oasis sahariennes 335
Marc Breviglieri et David Goeury

Résonances oasiennes 2021 _p_335-347_Conclusion_UN APERÇU DE L’HÉRITAGE ET DU DEVENIR DES OASIS SAHARIENNES

Pour un retour des biens communs fonciers ?

Réflexions autour de la mobilisation et de la défense d’un espace oasien (le cas de la Targa de Tiznit, Maroc)

Cet article a été publié dans le revue Belgéo

David Goeury, « Pour un retour des biens communs fonciers ?  », Belgeo [Online], 2 | 2018, Online since 18 June 2018, connection on 24 March 2019. URL : http://journals.openedition.org/belgeo/21530 ; DOI : 10.4000/belgeo.21530

Résumé

Au Maroc, les biens communs fonciers ont été à l’origine d’un patrimoine à la fois culturel et écologique. Cependant, suite à la colonisation, ils ont été soit étatisés, soit privatisés car jugés inefficients. Pour autant, les collectifs historiques n’ont pas disparu et restent mobilisés autour de ressources dont ils considèrent avoir été injustement dépossédés. Le retour des biens communs semble lié à leur puissance évocatrice d’un passé idyllique marqué par une gouvernance singulière, la démocratie collective, par opposition à l’autoritarisme et la corruption des administrations contemporaines. Leur renaissance se fait grâce à de nouvelles organisations associatives mais ne peut se perpétuer que grâce à la bienveillance des institutions politiques nationales et tout particulièrement du pouvoir municipal. Cependant, la tentation de limiter cet héritage à sa seule dimension paysagère occulte ses fondements civiques articulés autour de l’engagement du faire ensemble comme praxis citoyenne.

Continuer la lecture de Pour un retour des biens communs fonciers ?

Entrepreneuriat féminin agricole à Tiznit : une affaire de veuves

Par Claire Madenspacher1

Au Maroc, l’accès à un emploi rémunéré reste inaccessible pour de nombreuses femmes et le taux d’activité de ces dernières  baisse depuis plus d’une décennie. L’entrepreneuriat féminin est présenté comme une alternative et augmente légèrement. Pourtant, est-il pour autant possible de parler de dynamiques féminines autonomes? Ici, nous souhaitons revenir sur le cas de deux femmes éleveuses membre d’une coopérative laitière sise à Tiznit et intégrée au réseau COPAG.  Il ne s’agit pas de la création d’une entreprise mais de la reprise d’une entreprise familiale.

Continuer la lecture de Entrepreneuriat féminin agricole à Tiznit : une affaire de veuves

Revitalisation de la médina de Tiznit, le noyau fondateur de l’oasis

Cet article est paru dans la revue Planur-e. Territorio, urbanismo, sostenibilidad, paisaje y diseño urbano .

  • Naji Salima, David Goeury, 2016 : « Revitalización de la Medina de Tiznit »   in Planur-e. Territorio, Urbanismo, Paisaje, Sostenibilidad y Diseno Urbano, #08 – Invierno 2016

http://www.planur-e.es/articulos/ver/revitalizaci-n-de-la-medina-de-tiznit

Résumé

Tiznit est une cité oasienne du Sud marocain qui fut qualifiée de cité jardin à la période coloniale. Cependant, sa médina a connu une forte croissance démographique altérant profondément ses qualités environnementales historiques. À partir de 2008, elle fait l’objet d’un vaste programme de mise en valeur dirigé par un pouvoir municipal volontariste soutenue par une société civile dynamique. Cette politique s’est appuyée sur la réhabilitation de monuments emblématiques mais aussi par la construction de nouveaux équipements dans le cadre d’un plan d’aménagement et de sauvegarde (PASM) à même de proposer une vision patrimoniale pour la ville.

Ce processus particulièrement long a été marqué par une série d’étapes et de projets emblématiques qui posent la question de l’éco-construction alors que le cadre réglementaire privilégie la mise à niveau urbaine selon des logiques normatives exogènes. Dès lors, il s’agit de s’interroger sur l’impact de la requalification des lieux emblématiques comme la source fondatrice Ain Aqdim ou la kasbah Aghenaj sur la mise en valeur totale de la vieille ville de Tiznit.

Continuer la lecture de Revitalisation de la médina de Tiznit, le noyau fondateur de l’oasis

Séminaire “Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ?”

Date : Vendredi 2 décembre 2016// 9:30 à 13:00

Université Saint Charles de Marseille,  salle Biodiversité

DYNAMIQUES SOCIO-ENVIRONNEMENTALES
« Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives »
Responsables : Véronique Dassié (IDEMEC) et Marie Jacqué (LPED)

Ce séminaire abordera la manière dont l’intime, en tant que mode de relation sociale singulier, intervient dans la fabrique d’un agir collectif qui se déploie à travers diverses formes d’attachement à la nature, hier et aujourd’hui.

Continuer la lecture de Séminaire “Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ?”

La source bleue : La cour de la ville

Par Noha Gamal Saïd

Ecouter pour comprendre la configuration sonore de cet espace.

La source est un espace phoniquement particulier : il s’oppose à la hiérarchie sonore de la médina. De la maison, au derb, en passant par la rue, l’avenue et enfin la place, il existe un processus d’intensification des activités et de la circulation qui se traduit par un gradient sonore allant du calme dans l’espace semi privé jusqu’au tumulte des espaces publics les plus fréquentés. Le feutré des cours intérieures et des impasses s’oppose au bruit des places et des rues commerçantes. Or au sein du dispositif sonore de la médina, l’Ain Zerka apparaît comme un lieu singulier.

Continuer la lecture de La source bleue : La cour de la ville

Parcours sonore autour de la source

Ce parcours sonore vient compléter le texte “La source bleue : La cour de Tiznit”.

Il s’agit ici de proposer une série d’écoutes alternant les trajets vers la source ou depuis la source et les point d’arrêts. Les enregistrements ont été réalisés par Noha Gamal Saïd du 21 au 23 septembre 2015.

Ces extraits participent de la constitution des archives sonores de l’ambiance urbaine de la médina de Tiznit.

 

Parcours sonore réalisé par Noha G. Saïd
Parcours sonore réalisé par Noha G. Saïd

Pc 1 : Parcours : de la rue à la source.

Continuer la lecture de Parcours sonore autour de la source

phonomatopée. Comment rendre compte d’une ambiance ? Comment en donner une représentation significative ?

Par Alia Ben Ayed, Joseph Brunet-Jailly et Laurent Valdès.

Il nous a été demandé d’analyser l’ambiance de l’esplanade devant la mosquée Sunna. Il faut bien dire que nous ne savions pas trop comment nous y prendre.

Ce fut donc d’abord un moment d’errance, chacun se laissant porter par l’ambiance et par ses premières impressions. Pour l’un : qui vient là ? Beaucoup de femmes voilées, la plupart dans des tissus colorés, mais quelques-unes en noir, ne laissant apparaître que les yeux sombres, comme des oiseaux de malheur. Pour l’autre, ce qui est frappant à première vue, ce sont les couleurs chatoyantes des melhfa… Puis, peu à peu on se met au diapason, on remarque que les premières impressions ne sont pas complètes (par exemple, il y aussi des hommes, et d’ailleurs des hommes d’âges divers, et aussi des couples avec enfants, etc.) ; enfin on ne fait plus qu’un avec l’atmosphère, on est vraiment attentif, alors que les premières impressions nous submergeaient. Dans un second temps on est donc prêt à prendre distance, on cherche à identifier des prégnances, des densités différentes, des nuances de grain,…. Il reste à les exprimer. Continuer la lecture de phonomatopée. Comment rendre compte d’une ambiance ? Comment en donner une représentation significative ?

Séminaire Agricultures, territoires et développement durable du CIST, le 26 novembre 2015

Date 26 novembre 2015 // 14:00 – 17:00

Cette séance du séminaire de l’axe Agricultures, territoires et développement durable du Collège international en sciences du territoire se tient au centre CNRS,2 rue Valette, Paris 5e

– David Goeury (chercheur associé au Centre Jacques Berque, Rabat) – Histoire, mémoire et devenir du périmètre irrigué de Targa (Tiznit, région Sous-Massa, Maroc). Quelle place pour l’agriculture urbaine dans une région d’agriculture intensive ?

Continuer la lecture de Séminaire Agricultures, territoires et développement durable du CIST, le 26 novembre 2015

Participation à la conférence internationale Mistrals du 20 au 22 octobre 2015

Les principaux questionnements du programme Zerka ont été présentés sous la forme d’un poster du 20 au 22 octobre 2015 à Marseille lors de la conférence internationale Mistrals.

Deux journées ont permis de présenter les résultats des principaux programmes et une journée a été dédiée aux perspectives de recherche pour les cinq années à venir.

Poster présentant les principales orientations du programme Zerka.
Poster présentant les principales orientations du programme Zerka.