Archives par mot-clé : résilience

Programme du symposium « DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS. Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique »

9-10 septembre 2019

Salle de conférence Faculté de Médecine et Pharmacie, Université Ibn Zohr Agadir

Lancé à l’initiative du Centre HABITAT de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en collaboration avec le Global Heritage Fund, le symposium est organisé par l’Université Ibn Zhor et l’Ecole d’Architecture d’Agadir, en partenariat avec l’INAU de Rabat, l’Université Hassan II de Casablanca, le laboratoire ENEC de Sorbonne Université, la Faculté ENAC de l’EPFL et la HETS-HES SO, Université de Genève.

Continuer la lecture de Programme du symposium « DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS. Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique »

Appel à communication Symposium à Agadir les 9 et 10 septembre 2019 : DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS

Urbanisme, architecture et agriculture au défi du changement climatique

« Dessiner des (éco)systèmes agro-urbains résilients » entend contribuer à une appréhension systémique des situations socio-écologiques complexes qui se situent à l’interface entre urbain et rural, dans un horizon d’action et projet durables. Le renouvellement des descriptions et des analyses est fonctionnel au projet, entendu comme formulation d’une image partagée du futur, proposition d’un horizon de sens collectif qui articule avec justesse structures spatiales, dynamiques matérielles et modes de vie.

Continuer la lecture de Appel à communication Symposium à Agadir les 9 et 10 septembre 2019 : DESSINER DES (ÉCO)SYSTÈMES AGRO-URBAINS RÉSILIENTS

Résilience, résistance et reconnaissance Destin de l’agriculture urbaine oasienne à Tiznit (Maroc)

Cet article a été publié dans le revue Géographie et Cultures.

David Goeury and Louis‑Emmanuel Leray, « Résilience, résistance et reconnaissance », Géographie et cultures [Online], 101 | 2017, Online since 17 July 2018, connection on 24 March 2019. URL : http://journals.openedition.org/gc/4863 ; DOI : 10.4000/gc.4863

Résumé

L’agriculture exercée dans les périmètres oasiens urbains est aujourd’hui menacée au Maroc. À Tiznit, l’inversion des rapports de valeur entre l’eau et la terre a favorisé une urbanisation anarchique sur des terres historiquement préservées. Or, cette activité fait preuve de résilience dans un contexte institutionnel peu favorable. Cette dynamique s’explique par la résistance des agriculteurs et des ayants droit qui se mobilisent face aux autres parties prenantes. Derrière des pratiques culturales jugées archaïques se cachent de nouvelles dynamiques entrepreneuriales comme l’élevage bovin laitier. En effet, il apparaît aujourd’hui que l’espace oasien périurbain est particulièrement propice au développement d’une filière laitière bovine intégrée au marché à même de concilier ville et agriculture. Parallèlement, apparaît la volonté d’acteurs locaux de faire reconnaître la spécificité de l’agriculture oasienne afin d’en assurer la préservation. Or, le rôle économique de cette agriculture est parfois minoré tandis que sont mis en avant ses rôles esthétique, écologique, voire psychologique au sein de villes en pleine croissance. L’oasis devient alors un étendard identitaire, un lieu de mémoire d’un temps pré-colonial, permettant de magnifier une certaine forme de démocratie locale historique. Cependant, cette vision tend à figer les pratiques culturales autour de cultures patrimoniales. S’affirment alors de nouvelles velléités institutionnelles de certification des pratiques afin de les mettre en conformité avec de nouveaux usages récréatifs, limitant les opportunités d’innovation des agriculteurs. Par ailleurs, cette patrimonialisation se traduit par une diminution des superficies agricoles au profit d’aménagements récréatifs, voire à l’autorisation d’une urbanisation périphérique croissante, amenant à de nouvelles tensions. Enfin, les ayants droit historiques peuvent être associés à un groupe politique clairement déterminé, les rendant dépendants des retournements électoraux.

Continuer la lecture de Résilience, résistance et reconnaissance Destin de l’agriculture urbaine oasienne à Tiznit (Maroc)