Archives par mot-clé : enfant

What is the use? Possible asset (re)valorisation strategies for Adkhs

By Carolina Beovic

The visiting foreigner goes through several different layers of discovery, each adding up to a different postcard while getting to know the province of Tata.

The landscape is very similar to certain Latin American landscapes.  The distances, the dryness, the valleys, the light, and the construction materials make the experience strangely close to the Chilean North. This place however has not yet been exposed to mass tourism. On the contrary, it has seen many men leave for the cities, and it contains a community that has remained there preserving their customs. The population has been moving gradually towards the outskirts of the town to larger and more separate buildings, leaving behind the old town, where the Mosque, Granary, and a semi-abandoned village centre hold great picturesque attractive, but also visible and important cumulative destruction.


Continuer la lecture de What is the use? Possible asset (re)valorisation strategies for Adkhs

Subtile porosité

Par Alia Ben Ayed, Noha Gamal et Jean-Paul Thibaut

Une expérience sensible menée dans le quartier historique d’El Algama, engageant davantage notre attention sonore, nous amène à reconsidérer la représentation que nous avions des lieux. Nous sommes constamment sollicités par des sonorités, composées au gré des événements, de chants d’oiseaux, de pétarades de mobylettes, de claquements de sabots de mulets traînant leur charrette, de paroles, de rires, de jeux d’enfants. Ses sonorités colorent le parcours, le rythment,  reconfigurent sa géométrie, modifient parfois sa plasticité lorsque les formes sonores débordent au-delà des limites proprement construites.

Continuer la lecture de Subtile porosité

Gestes publics d’appropriation et phénoménalisation progressive d’une ambiance. Autour d’une source sacrée intégrée à la réhabilitation d’une médina (Tiznit, Maroc)

Cet article a été publié dans lors du congrès de Volos sur les ambiances du 21 et 24 septembre 2016.

Il a été co-écrit par Marc Breviglieri et Imen Attia Landoulsi.

Bibliographical reference

Marc Breviglieri, Imen Attia Landoulsi. Gestes publics d’appropriation et phénoménalisation progressive d’une ambiance. Autour d’une source sacrée intégrée à la réhabilitation d’une médina (Tiznit, Maroc). Ambiances, tomorrow. Proceedings of 3rd International Congress on Ambiances. Septembre 2016, Volos, Greece, Sep 2016, Volos, Grèce. p. 105 – 110. ffhal-01404363f

Electronic reference

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01404363/document

Abstract

This  paper  explores  the  hard  question  of  the  appropriation  in construction of a public space, asking the question of gradual phenomenolo‐ gy  of  an  atmosphere.  We  seek  to  show  how  some  ways  and  forms  of appropriation by the use contribute to the progressive and specifical building  of an atmosphere. That’s why our attention was focused on children playing  in a public space.  

Introduction

Cette contribution prend pour axe de réflexion la difficile question de l’appropriation  en devenir d’un espace public, tout en ramenant l’interrogation sur la phénoménalisation  progressive  d’une  ambiance.  En  ce  sens,  et  en  nous  appuyant  sur  une  réalisation architecturale venant d’être livrée au public, nous tenterons de montrer  comment  certaines modalités  d’appropriation  par  l’usage  contribue  à  la  formation  graduelle et spécifique d’une ambiance.  Il  est  question  ici  d’un  espace  public  situé  dans  la  médina  de  la  ville  oasienne  de  Tiznit  au  Maroc. Continuer la lecture de Gestes publics d’appropriation et phénoménalisation progressive d’une ambiance. Autour d’une source sacrée intégrée à la réhabilitation d’une médina (Tiznit, Maroc)

La source bleue : La cour de la ville

Par Noha Gamal Saïd

Ecouter pour comprendre la configuration sonore de cet espace.

La source est un espace phoniquement particulier : il s’oppose à la hiérarchie sonore de la médina. De la maison, au derb, en passant par la rue, l’avenue et enfin la place, il existe un processus d’intensification des activités et de la circulation qui se traduit par un gradient sonore allant du calme dans l’espace semi privé jusqu’au tumulte des espaces publics les plus fréquentés. Le feutré des cours intérieures et des impasses s’oppose au bruit des places et des rues commerçantes. Or au sein du dispositif sonore de la médina, l’Ain Zerka apparaît comme un lieu singulier.

Continuer la lecture de La source bleue : La cour de la ville

Parcours sonore autour de la source

Ce parcours sonore vient compléter le texte « La source bleue : La cour de Tiznit ».

Il s’agit ici de proposer une série d’écoutes alternant les trajets vers la source ou depuis la source et les point d’arrêts. Les enregistrements ont été réalisés par Noha Gamal Saïd du 21 au 23 septembre 2015.

Ces extraits participent de la constitution des archives sonores de l’ambiance urbaine de la médina de Tiznit.

 

Parcours sonore réalisé par Noha G. Saïd
Parcours sonore réalisé par Noha G. Saïd

Pc 1 : Parcours : de la rue à la source.

Continuer la lecture de Parcours sonore autour de la source

De l’appropriation d’Aïn Zerka, source sacrée

Par Marc Breviglieri, Hind Ftouhi, Imen A. Landoulsi, Mohamed Mouskite et Noha G. Said

Le geste naturel et heureux d’appropriation de l’espace bâti figure sans doute parmi ce qui doit être retenu en faveur de l’architecte. Mais comment appréhender ce geste d’appropriation ? Comment donc, en complément du récit de l’architecture, s’appréhende un premier contact, puis se trace le chemin des habitudes qui finit par fonder un ancrage sensible au lieu ?

Continuer la lecture de De l’appropriation d’Aïn Zerka, source sacrée