Séminaire « Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ? »

Date : Vendredi 2 décembre 2016// 9:30 à 13:00

Université Saint Charles de Marseille,  salle Biodiversité

DYNAMIQUES SOCIO-ENVIRONNEMENTALES
« Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives »
Responsables : Véronique Dassié (IDEMEC) et Marie Jacqué (LPED)

Ce séminaire abordera la manière dont l’intime, en tant que mode de relation sociale singulier, intervient dans la fabrique d’un agir collectif qui se déploie à travers diverses formes d’attachement à la nature, hier et aujourd’hui.

Il clôt le projet amorce « Se préoccuper de la nature et de l’environnement : l’engagement politique comme processus à la croisée d’expériences personnelles et collectives (ATRI 2.4 Dynamiques socio-environnementales) dirigé par V. Dassié (IDEMEC) et M. Jacqué (LPED).
Sa thématique sera : « Attachements, affection et sensibilités aux prises avec l’environnement : quels engagements ? »

10h00 – Marc Breviglieri (Professeur, Haute école spécialisée de Suisse Occidentale
(HES.SO), Genève)

« L’eau, la terre : la vie même ? »

Conceptions variées de la fertilité dans un espace oasien du sud marocain

Cette communication interrogera certaines conséquences induites par les transformations massives, et notoirement urbanistiques, que vivent les espaces oasiens aujourd’hui. Comment se réorganisent et se composent les relations aux éléments premiers que sont l’eau et la terre et comment prendre la mesure des écarts de conception ou des ruptures de conceptualisation qu’emportent ces transformations ? Nous nous appuierons sur une ethnographie qui s’effectue dans le sud marocain où la restauration d’une « source sacrée » vient révéler les puissances variées qui animent la vie d’une palmeraie dont l’existence est aujourd’hui clairement mise en péril.