Réhabilitation de la source historique Aïn Zerka

Conserver son âme à la cité de Tiznit est une véritable gageure. Classée comme cité jardin saharienne à la période coloniale, aujourd’hui, elle subit une pression démographique galopante. Il s’agit donc de réinvestir quelques lieux emblématiques pour y  insuffler une vie nouvelle porteuse d’avenir (extraits du blog de Salima Naji http://www.salimanaji.org ).

L’actuelle  mise en valeur du site de Ain Aqdim traduit une volonté récente de rendre lisible l’histoire de la médina. Son noyau originel fait ainsi l’objet d’une réhabilitation s’accompagnant de plusieurs projets culturels qui gravitent autour de cette fameuse source. Chaque choix, chaque matériau, chaque forme choisie, volumétrie ou dispositif, ont été motivés par une volonté de vérité, d’honnêteté vis-à-vis du site ou de lisibilité de son histoire.

ADSC_0355,


ADSC_0024
ADSC_0340

Des panneaux explicatifs bilingue ont été intégrés au site et permettent une première visite du centre historique.

MO : Ministère de l’Habitat et de la politique de la ville/Commune Urbaine de Tiznit/Al Omrane

 



Citer ce billet
David Goeury (2015, 30 août). Réhabilitation de la source historique Aïn Zerka. ZERKA. Consulté le 1 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vc8e